Les aides à domicile : quels risques, quelle prévention ?

Les risques des des aides à domicile et des personnes âgées

Voilà un secteur qui se développe avec le vieillissement de la population. 

Un métier difficile mais tellement utile pour nos ainés : aides à la toilette, aux courses, au lever, à la gestion et à l’entretien du domicile… Les actions et activités des aides ménagères sont nombreuses, parfois intimes et souvent primordiales pour le bien-être de nos parents et grands-parents.

Le revers de la médaille est une sinistralité trois fois plus importante que la moyenne nationale avec près de 100 accidents pour 1 000 salariés (Source CARSAT).
Ces accidents couvrent la quasi-totalité des risques connus, de la coupure à la chute en passant par le risque routier (temps de déplacement entre deux vacations réduits), les chutes de plain-pied ou de hauteur, dans les escaliers. 
Bref, en termes de réalisation du document unique, c’est une belle école !

Il existe un parallèle assez net entre les accidents des aides à domicile et ceux qui touchent les personnes âgées. En effet, travaillant au domicile de ces derniers, les aidants sont donc soumis aux mêmes risques. En protégeant les aides à domicile, nous protégeons « les anciens ». C’est un élément important à mettre en avant pour les 8 000 sociétés qui se partagent ce marché.

Le site travail et sécurité donne de plus amples informations. 

Cadence Conseils a une expérience pointue dans la rédaction des documents uniques pour des services d’aides aux personnes âgées de collectivités territoriales ou de mairie.